Le sourire de la mogette

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mercredi, octobre 21 2009

La Bruffière (ses origines "maritimes")

Il y a 15 millions d'années, un bras maritime ceinture la Bretagne, la mer des Faluns, elle recouvre l'actuel territoire de la Bruffière. Le creusement d'un étang, dans une zone marécageuse permit la découverte de dents de requins et d'ossements fossilisés.

La carte ci-dessous présente l’extension supposée de la Mer des Faluns, grand golfe épicontinental qui venait de l’Océan Atlantique et recouvrait l’Anjou, la Touraine et le Blésois. La Bretagne était alors une île ainsi que la pointe du Cotentin.

       La mer des Faluns, sa faune                                                                                                                                       

Lire la suite...

Petite excursion en Loire Atlantique, Boussay et son église.

La commune de Boussay en Loire Atlantique et celle de Cugand en Vendée, sont simplement séparées par la Sèvre Nantaise et les deux agglomérations, sont mitoyenne.
L' église de Boussay (construite en 1875), a la particularité, d' avoir le clocher, indépendant du corps même de l' édifice.


La communication s' effectue, grace à une petite passerelle, que l' on voit sur la  photo, en haut, à droite...

En constante progression démographique depuis plusieurs années, Boussay compte aujourd'hui environ 2500 habitants, pour une superficie de 2645 hectares sur un plateau granitique, délimité au Sud par la Sèvre Nantaise et au Nord par son affluent la Moine.

Lundi, octobre 19 2009

Cugand et son Moulin à Foulon

Le Moulin à Foulon, à Cugand, vous invite à découvrir le travail traditionnel de la toile et de la laine : de la matière première au foulage et à la teinture.

Un foulon, est un bâtiment (souvent un moulin à eau : ici sur la Sèvre Nantaise) où l'on battait (foulait) les draps, ou la laine tissée, dans de l' argile  pour les assouplir et les dégraisser.

Le principe de fonctionnement est un arbre entrainé par une roue hydraulique qui tourne devant une batterie de maillets, placés en position de bascule au-dessus des cuves à drap ou autres textiles, ainsi que pour le tannage des peaux..

Pour le foulage du feutre, les cônes sont trempés dans un bain d'eau bouillante et d' acide sulfurique, puis pressé dans une cloche pour lui donner sa texture consistante

Pénétrez dans le moulin et voyez le travail de ces lourds maillets qui viennent frapper l'étoffe pour la dégraisser et la feutrer. Laissez-vous guider et écoutez ! Le Moulin à Foulon vous raconte son histoire et vous permet de remonter le temps ...

Artistes en herbe à Saint Martin des Tilleuls


St Martin des Tilleuls (dans le Haut Bocage Vendéen), s' appelait Saint Martin Lars en Tiffauges jusqu’en 1931 et doit son nom à l’Evêque de Tours, St Martin, et aux nombreux tilleuls présents sur la commune..


                                   Ce joli "tag" est visible, sous un arrèt de bus,

Lire la suite...

Dimanche, octobre 18 2009

Le Chateau de Sigournais

Le château féodal de Sigournais constitue un des meilleurs exemples d’architecture militaire du Moyen-Âge en Vendée.

Lire la suite...

Monsireigne (ou la petite sireine)

Entre Pouzauges et Chantonnay, se trouve la commune de Monsireigne...
Ce nom serait un raccourci de Mont des Sirènes. Son territoire étant irriguée par le grand Lay, rivière principale de la Vendée, une sirène serait apparue dans la vallée en contrebas..
Sur les armoiries de la commune figurent d' ailleurs une sirène.


De gueules à la sirène d'argent, se regardant dans un miroir du même, posée sur une trangle ondée d'azur bordée aussi d'argent, accompagnée en chef à dextre d'une croisette d'or et à senestre d'une fleur de lys du même défaillante à senestre.



Divers lieux et monuments, procurent à cette petite commune, une affluence de touristes, désireux de découvrir les richesses locales, que sont :

  • L' église romaine


  • Le Musée de la France protestante de l'Ouest (au village du Bois-Tiffrais)

Le château du Bois-Tiffrais, situé sur la commune de Monsireigne (à 2 km du village, sur la gauche de la route de Réaumur), abrite le Musée de la France protestante de l’ouest. Le Musée est ouvert du 15 juin au 15 septembre, du mardi au dimanche, de 10 h à 13 h (sauf le dimanche) et de 14 h à 19 h.

  • Le Barrage de Rochereau (Réserve d'eau et Base de loisir nautique) sur le Lay

  • Le Menhir de Pierre-Folle. Son nom provient d'une légende indiquant que pendant Pâques, cette pierre se déplacerait.
Monsireigne comptait au dernier recensement quelques 800 habitants appelés :
Siréné Montain et Siréné Montaine..

                                                                                          (Billet en cours de construction).

Jeudi, octobre 15 2009

Une journée au Parc de Pierre Brune, à Mervant.

Comment peut on occuper les vacances ?
En passant toute une journée au Parc de Loisir de Pierre Brune !!!


Que ce soit le grand Tobbogan, que l' on descend enveloppé dans un sac, pour ne pas user son pantalon, en passant par diverses attractions,


Un petit tour, sur le plan d' eau, (en "vedettes-tamponneuses), pour le plus grand plaisir des enfants et la tranquilité des parents (et grands parents)...

De Saint Hilaire au viaduc de Barbin..

A deux pas de Mortagne sur Sèvre, se trouve l' église de Saint Hilaire (petite commune qui lui a été rattachée, au début des années 1960).

La particularité de cette église, est de ne pas avoir de clocher,

les cloches se situant sous un petit hangar (surélévé), à l' arrière du sanctuaire, position qui donne une certaine résonance aux divers carillons, qui composent cette batterie un peu hors du commun..

A l' horizon, on aperçoit le "viaduc" de Barbin, avec ces grandes arches en pierre de taille,


Un élégant édifice, construit au début du 20 ème siècle, pour permettre au Chemin de Fer de la Vendée, de traverser la profonde vallée, au fond de la quelle, coule paisiblement la Sèvre Nantaise.

Mortagne sur Sevre, son pont et sa petite Chapelle..

Continuons notre promenade, le long de la Sèvre Nantaise et arrêtons nous aujourd'hui dans la vallée, qui abrite les anciennes tanneries Fleury..

A la sortie de Mortagne sur Sèvre, en direction de La Verrie, ce pont, permet de franchir la Sèvre Nantaise,


Au pied d' une petits chapelle, qui marque l' entrée (à droite de la photo) de la tannerie toute proche...

Mercredi, octobre 14 2009

Saint Paul en Pareds (la légende des Farfadets)..

Historique de l' église de Saint Paul en Pareds.

Au XIVè siècle, les religieux de Saint Jouin de Marnes, aidés par le seigneur de Saint Paul, messire de Surgères, résidant à la Flocellière, construisent un édifice peu vaste : c'est le chœur de l'église actuelle. A la fin du XVè siècle, on élève deux nefs en prolongement du mur d'entrée. Celle du nord est coiffée d'un clocher carré. 


Ce sont ces deux extensions qui donnent à l' église actuelle, d' avoir cette dimension, hors du commun..

En 1538, l' église est dotée de sa première cloche. Celle-ci, est l'une des plus anciennes de Vendée, et reste la seule cloche de l'église jusqu'en 1741.
La position de l'édifice à l'écart du bourg et de son château est à l'origine de la légende des Farfadets, ces lutins qui, la nuit, déplaçaient les pierres de la construction.



Sur le mur sud de l'église (voir photo du haut), entièrement appareillé de granit, s'élève le portail d'entrée aux multiples arcatures de style gothique flamboyant. Au dessus de la porte, l'écusson écartelé témoigne d'un mariage du XVIIè siècle , celui d'un Cambourg, propriétaire du château, avec une Chabot.
On trouve également dans l'église un monument commémorant la Première Guerre Mondiale. Il se présente sous la forme d'un bas-relief en plâtre peint, où les noms des soldats disparus sont encadrés par deux figures, celle d'un poilu et celle de Vercingétorix.
                                                                      

Source : Le Site du Diocèse de Luçon.

- page 2 de 8 -